Le grondement de la rue. Chapitre 3


Parfois, dans mes humeurs vagabondes, j'erre sans but dans la ville. Je m'enfonce dans le labyrinthe de ses rues et je l'écoute me parler de ses secrets, de ses rêveries.
Absorbée par son imaginaire, c'est sans mal que je déchiffre le sens du craquelé de ses murs, de l'asphalte maltraité, des laissés pour compte, sans oublier les scènes urbaines ordinaires et les scènes urbaines moins ordinaires. Je peux la lire comme dans un livre ouvert... Aujourd'hui le livre s'ouvre tout naturellement à la page 204, chapitre 3 La ruelle aux yeux bridés. Images...





















8 commentaires:

  1. canon ma poule, je te fais plein de bisous

    RépondreSupprimer
  2. Pfiooou,
    Chapeau Debdeb ! Tu touches !

    RépondreSupprimer
  3. J'adore la "fenêtre sur rue"!! Mais bon toutes les photos sont très jolie !

    RépondreSupprimer
  4. merci pr ton comm :) de bien jolie photos :)

    RépondreSupprimer
  5. what lovely writing you have here on your blog! the first photograph in your set of photos really appealed to me. it's nice :)

    RépondreSupprimer
  6. Me voici, grâce au commentaire que tu as laissé sur mon blog, et j'aime beaucoup ! Tes photos sont superbes et me donnent envie de voyager... ! A très vite :)

    RépondreSupprimer
  7. Excellent : beaucoup d’humour et de poésie dans tout ça !!!
    En plus j’écoutais une chanson qui collait parfaitement à tes photos.
    Bises Deborah.

    RépondreSupprimer
  8. I FOLLOW U, j'aime beaucoup tes photos

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...